domingo, 1 de noviembre de 2015

video
Uno de los vídeos que los alumnos de Seconde hicieron en el taller de realización de cortos durante las jornadas celebradas en Lyon en octubre de 2015. Las actividades se enmarcan el proyecto ERASMUS+  El cine espacio de encuentro
video

jueves, 9 de abril de 2015

Ficha técnica de Guernica





Ficha técnica para el comentario de El bosque de Oma de Agustín Ibarrola

FICHE METHODOLOGIQUE: GRILLE D’ETUDE D’UNE ŒUVRE D’ART

Titre d l’œuvre
El bosque de Oma (la fôret d’OMA)
Nom de l’auteur
Agustín Ibarrola Goicoechea. Bilbao, 1930
Nature de l’œuvre
Land Art (art de la nature)
Date de l’œuvre
1982-1986
Description (support, dimensions, technique et matériaux, thème de l’œuvre, composition)
Dans la Fôret d’OMA  le peintre et sculpteur Agustín Ibarrola utilisa le paysage comme support et matière première de l’œuvre.
 Ibarrola a voulu associer la technique utilisée au paléolithique pour peindre sur la roche à un courant moderne appelé le « land art », qui consiste à travailler sur la nature. Le résultat : des taches et des traits colorés formant des silhouettes, des yeux et des arcs en ciel au cœur de la forêt, et qui surgissent sur votre chemin comme des lutins ou des fées tout droit sortis de légendes ancestrales.
Ibarrola s'est limité à recouvrir les arbres de couleurs, sachant que les pins ne sont pas inertes comme c'est le cas de la toile. La plupart des formes peintes ont été distribuées entre plusieurs arbres, situés à différentes hauteurs et profondeurs. C'est ainsi qu'Ibarrola, a composé une grande toile où les formes jouent et varient au passage du promeneur.
Contexte historique, géographique, social, culturel, politique…)
Le land art est une tendance de l'art contemporain, utilisant le cadre et les matériaux de la nature (bois, terre, pierres, sable, rocher, etc.). Le plus souvent, les œuvres sont à l'extérieur, exposées aux éléments, et soumises à l'érosion naturelle; ainsi, certaines ont disparu et il ne reste que leur souvenir photographique et des vidéos.
La fôret est située dans la réserve naturelle de la biosphère d'Urdaibai, dans l'un des versants de la vallée de Oma, dans le village de Kortezubi , et occupe une superficie de 4,7678 hectares .
Ibarrola est un exemple d’artiste engagé avec la société. Il y a deux constantes dans la vie et l’art de Ibarrola : la recherche personnelle et artistique de la liberté et la relation entre l’art et la nature.
participer activement à la lutte et de l'opposition des travailleurs au régime de Franco dans les années 60, a été emprisonné pour cette raison en 1962 et plus tard en 1967 .
Critique de l’œuvre
·         Perception de l’œuvre
·         Rapprochement avec d’autres œuvres
Il y a beaucoup des références à la langue artistique. Donc, la première peinture faite dans la forêt, la bande blanche, est une inversion de perspective de la Renaissance à voir la ligne dans un plan le plus éloigné doit être plus grand que le plus proche. D'autres questions comme le pointillisme (référence à la fin de l'impressionnisme), rouge et carrés jaunes (hommage à Malevitch et le constructivisme russe), les couleurs de diagonales (Minimal movement de loisirs de la répétition insistante des diagonales), Le Cercle, La forme curviligne jaune, El Greco et hommage à des compositions abstraites générales seraient dans cette section.